[COVID-19] Cap emploi mobilisé pour accompagner les publics en situation de handicap

Cap emploi est particulièrement actif au sein du réseau local d’inclusion numérique Adour Côte Basque. Plusieurs orientations vers les parcours de formation aux compétences numériques clés (Collège Albert Camus) ont été effectuées par des conseillers Cap emploi et le retour d’expérience sur l’utilisation de Pix auprès du public Cap emploi présenté lors de la réunion de réseau Adour Côte Basque en janvier 2020 avait apporté de nombreux éléments de réflexion et d’inspiration aux membres du réseau.

Rencontre avec Nathalie Flores, directrice de Cap emploi Landes- Pays Basque qui nous détaille les mesures mises en place à Cap emploi pour accompagner au mieux les publics dans ce contexte inédit.

NF Cap emploi
Nathalie Flores | Directrice Cap emploi Landes Pays Basque

Durant cette période de confinement, comment vos services se sont-ils adaptés pour continuer à accompagner vos publics ?
Bien que ne pouvant plus assurer les accueils physiques depuis le passage en stade 2 de l’épidémie, l’équipe du Cap emploi Landes et Pays Basque est restée totalement mobilisée pour accompagner les publics en situation de handicap durant cette période de confinement.
Afin d’assurer la continuité de notre mission de service public, nous avons développé les contacts à distance par le biais des outils numériques de visioconférence pour les bénéficiaires qui en avaient la possibilité et les échanges téléphoniques pour les autres. Bien sûr, le recours aux échanges par mail a également été amplifié.
Les outils digitaux nous ont permis de mettre en place une offre de service à distance garantissant la protection de chacun et qui nous permet d’assurer au mieux l’ensemble de nos services : accueil de nouveaux bénéficiaires demandeurs d’emploi et salariés, diagnostic de leur situation, engagement ou poursuite d’un travail sur le projet professionnel, mises en relation sur des offres de formation à distance ou post confinement, mises en relation sur les offres d’emploi pour les recrutements essentiels en cette période de crise sanitaire (santé, action sociale, agriculture, commerce, logistique,…) en informant sur les précautions nécessaires et les validations médicales visant la préservation de la santé de ce public sensible. Nous avons fortement incité le public que nous accompagnons à se saisir des Moocs et Webinaire existants, en particulier sur le site de Pôle emploi mais également Handimoocs et les avons accompagnés à distance sur la passation du Pix et l’utilisation des outils d’orientation (outils JAE, Acte TH…).
Nous avons également privilégié le recours aux outils à distance dans le cadre de notre offre de services aux employeurs : réponse à leurs interrogations pour les salariés en situation de handicap, intermédiation, promotion de profils en anticipation de la sortie du confinement…

Le recours au numérique a -t-il posé des difficultés particulières ? Le cas échéant, comment y avez-vous répondu ?
Cette « mise à distance » nous a conduits à adapter nos modes de management et de travail collaboratif au sein de l’équipe en prenant en compte les capacités d’adaptation de chacun à ce nouveau mode de travail qu’est pour nous le télétravail.
Sur le plan matériel l’ensemble des collaborateurs étant d’ores et déjà équipé d’ordinateurs portables et d’accès à distance aux serveurs et base de données métier, la mise en place du télétravail a simplement nécessité l’acquisition d’une licence spécifique pour assurer le standard et d’outils collaboratifs comme Teams et Zoom auxquels nous avons pu former à distance les salariés.
Concernant les bénéficiaires nous avons anticipé les éventuelles problématiques de recours au numérique de façon à pouvoir répondre au mieux au besoin de tous, y compris les moins autonomes.

Vous aviez initié voire systématisé le recours à Pix auprès de vos publics. Est-ce que vous continuez à l’utiliser et le cas échéant, quels sont vos premiers retours d’expérience quant à son utilisation à distance ?
Nous avons eu la chance de pouvoir participer à l’expérimentation de Pix dans notre structure durant l’année 2019, ce qui nous a conféré un certain niveau de maîtrise de la plateforme de gestion – Pix Orga – des différents tests – les « campagnes » – et des possibilités de suivi des participants.

Les nouvelles modalités de travail créées par le confinement ont permis aux conseillers de s’approprier encore davantage l’outil Pix et de mobiliser les publics confinés chez eux qui en avaient la possibilité d’aller encore plus loin que la simple passation du test de base en les accompagnant sur la passation des modules du test complet.

Ainsi, cette période a permis d’élever les participations aux différents types de tests, toutes campagnes confondues, à près de 850 (844 pour être précis), contre 229 en pré-confinement, soit une progression de près de 270% !

Cette forte mobilisation reflète le dynamisme des personnes en situation de handicap et leur volonté de se perfectionner. Pix a été très favorablement accueilli par les publics accompagnés par Cap emploi qui ont su déceler le potentiel de la passation des tests pour leur montée en compétences numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *